La meilleure manière d'apprendre : la méthode Feynman

Richard Feynman en 1984*

Richard Feynman en 1984*

La méthode Feynman est la manière la plus simple et la plus efficace pour apprendre plus vite, mieux comprendre n’importe quel sujet, et s'en souvenir beaucoup plus facilement.

Elle nous vient du physicien Richard Feynman, prix Nobel de physique en 1965, connu pour être l’un des plus grands vulgarisateurs scientifique de son époque et un immense pédagogue. Il fut même nommé “The great explainer” (“le grand explicateur”).

Il estime avoir "appris très tôt la différence entre connaître le nom de quelque chose et savoir quelque chose."

En effet selon Feynman, ce n'est pas parce que l'on a appris les mots désignant quelque chose, que l'on a compris ce qu'elle est.

"Vous pouvez connaître le nom d’un oiseau dans toutes les langues du monde, mais quand vous avez terminé, vous ne saurez absolument rien du tout sur l’oiseau. Alors regardons l’oiseau et observons ce qu’il fait — c’est cela qui compte." - Richard Feynman

Sa méthode d’apprentissage est donc orientée vers une compréhension réelle du concept à apprendre (et ça tombe bien, c'est aussi une excellente manière de s'en rappeler).

 

Les 4 étapes de la méthode Feynman 

1 - Prenez connaissance avec le sujet. Choisissez vos sources puis lisez, étudiez... vous savez faire. Une fois que vous savez de quoi ça parle, sortez une feuille de papier et un crayon, c’est là que ça devient intéressant.

2 - Enseignez le. Imaginez que vous faites la leçon à quelqu’un qui ne connaît pas le sujet. Utilisez votre feuille comme un professeur utiliserait un tableau : notez les idées, faites des schémas, organisez vos connaissances, vous pouvez même parler à voix haute en même temps. Il faut expliquer le tout dans un langage simple. Essayez d'être clair et de relier les idées entre elles. Anticipez les questions que l'on pourrait vous poser.

3 - Réapprenez. En enseignant, vous allez vous rendre compte que vous avez des lacunes que vous ignoriez. Dès que vous n’arrivez plus à vous exprimer simplement ou que vous réalisez qu’une partie vous échappe, revenez à la source et étudiez la partie que vous ne comprenez pas bien. Une fois celle-ci assimilée, revenez à l'étape 2 et enseignez la. Répétez les parties 2 et 3 autant de fois que nécessaire jusqu’à pouvoir tout expliquer sans avoir besoin de vos sources.

4 - Expliquez à un enfant. Simplifiez, simplifiez, simplifiez. Expliquez le concept de la manière la plus simple et la plus fluide possible, de sorte qu’un enfant pourrait le comprendre. Relisez vos notes et assurez-vous de ne pas avoir de vocabulaire technique ou de phrases alambiquées. Pour vous en assurer, vous pouvez relire vos notes à voix haute. Feynman recommande l’utilisation d’analogies : elles permettent de rattacher le concept à des idées concrètes et déjà connues. Si vous ne pouvez pas expliquer le concept de manière simple, c’est que vous ne l'avez pas bien compris.

Rendez les choses aussi simples que possible,
mais pas plus simples.
— Albert Einstein

Les avantages de la méthode Feynman

En apprenant par l’enseignement, la méthode Feynman met en évidence ce que vous ne comprenez pas, elle révèle vos zones d’ignorances et vous aide à acquérir une vision complète et cohérente du sujet étudié.

En faisant l’effort de simplifier, vous devez trouver l’essence du concept, et le rattacher à des images ou des situations que vous connaissez déjà. Vous vous assurez ainsi de comprendre le sujet en profondeur, et surtout, vous l'intégrez plus facilement. En l’expliquant avec vos mots et vos images, vous vous l'appropriez. Vous l’avez alors acquis pour de bon, et vous n’êtes pas prêt de l’oublier.

Une étude a comparé les résultats obtenus à des tests entre deux types de candidats : un groupe A qui devait apprendre un cours en vue de passer le test, et un groupe B qui devait apprendre dans le but d’enseigner à un autre groupe (fictif) pour leur faire réussir le test. En réalité, le groupe B n’enseigna le cours à personne mais passa lui aussi le test. Le groupe B réussi à se rappeler bien mieux des réponses que le groupe A et ses réponses étaient à la fois plus complètes et mieux structurées.

La méthode Feynman est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles j’ai créé le site Mieux Penser. En vous expliquant les concepts qui me tiennent à coeur, je m'assure que je les comprends bien et je les ancre dans ma mémoire.

 

Conclusion : la prochaine fois que vous souhaiterez apprendre, enseignez !


Pour découvrir une excellente application de la méthode Feynman, je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous de la chaine Pause Dev’ (l’exemple commence à 2min42).

Pour aller plus loin...

  • Si vous souhaitez en découvrir plus sur Feynman et sa manière d'enseigner, vous pouvez regarder ses conférences grâce au projet Tuva (en anglais uniquement) : Bill Gates, grand admirateur de Feynman, a racheté les droits des vidéos à la BBC en 2009 et les a rendues publiques, afin que tout le monde puisse en profiter (sympa !).
    Ses conférences ont également été retranscrites en livre : "La nature de la physique".

  • Si vous êtes intéressé par la physique, ses livres les plus connus sont ceux de la série "Le cours de physique de Feynman". Selon la description de l'éditeur, "ce cours en cinq volumes (Électromagnétisme 1, Électromagnétisme 2, Mécanique 1, Mécanique 2, Mécanique quantique) s’adresse aux étudiants de tous niveaux qui y trouveront aussi bien les notions de base débarrassées de tout appareil mathématique inutile, que les avancées les plus modernes de cette science passionnante qu’est la physique."

  • Enfin, pour en savoir plus sur la vie de ce personnage haut en couleur, vous pouvez également lire "Vous voulez rire, Monsieur Feynman !".

*Crédits photo : By Copyright Tamiko Thiel 1984 - OTRS communication from photographer, CC BY-SA 3.0